Si vous suivez de près la scène électronique Dubstep, vous devez avoir noté qu’un « nouveau » style est en train de véritablement émerger ces derniers mois, je mets « nouveau » entre parenthèses car le Trap existe en fait depuis un moment. Tout comme le Dirty South et le Crunk, il a été inventé il y a donc plus de 10 ans et se caractérise par l’utilisation d’une boite à rythme (type Roland 808), des samples et voix hip-hop et d’autres effets spéciaux.

Depuis quelques mois, c’est le monde de l’électronique qui s’est emparé de ce style de musique (qui était plutôt tombé dans les oubliettes) et se l’est approprié. En effet, il suffit de quelques écoutes pour se rendre compte que le trap est au rap ce que le dusbtep est à l’electro : un style violent et lourd créé pour retourner les têtes et s’échauffer les corps sur la piste.

Une définition issue du site Urban Dictionary ose même donner une recette rapide du trap moderne : 1/3 de hip-hop, 1/3 de dubstep et 1/3 de dub. Pourquoi pas ?

Mais comment le trap est-il revenu sur le devant de la scène ? Selon moi (et cet article n’engage que moi), on peut remercier le remix de Flosstradamus d’Original Don (par Major Lazer) car c’est bien à ce morceau, devenu aujourd’hui une référence, que l’on doit des rythmiques trappy dantesques et des samples devenus légendaires tels « Run the trap », « Damn son, where’d you find this ? ». Reste à voir maintenant si l’engouement porté au style va être aussi fort que le dubstep (qui se maintient sur le devant de la scène depuis plus de 3 ans). En attendant, je vous propose une sélection musicale des morceaux du moment et une liste des artistes à suivre de près. Poussez les basses, montez le son et… RUN THE TRAP :

Les artistes à suivre de près : Flosstradamus, Diplo (la moitié du duo Major Lazer), Bauer, Luminox.